jeudi 10 mai 2018

ENQUÊTE PLU-H : LA CONTRIBUTION DE CHASSIEU NATURELLEMENT


Comme annoncé lors de la conférence sur l'urbanisme que nous avons organisée le 15 mars, l'enquête d'utilité publique sur le PLU-H est ouverte jusqu'au 7 juin. Conférence qui a eu un succès certain, preuve que le devenir de la commune intéresse les Chasselands .

Il est important que vous vous exprimiez.


Ci-dessous la contribution de Chassieu Naturellement à cette enquête : 



Pour élaborer ce PLU-H,  faut il encore se poser les bonnes questions, avoir une réflexion sur ce que souhaitent les Chasselands pour leur commune. Pourquoi est elle attractive, que recherchent les personnes achetant un bien à Chassieu, comment évolue la population Chasselande et par la même ses habitudes de déplacement, de consommation et de logement?
Comment a été construit ce nouveau plan? Il a été fait état du peu de contributions lors de la phase de concertation qui a duré 4 ans de 2012 à 2016. 36 contributeurs seulement et encore lorsque l'on parcourt les différents écrits, 10% sont relatifs une demande de classement en zone constructible d'un terrain, pour des raisons évidemment financières et personnelles, ce que nous comprenons, sans lien avec une réflexion sur l'évolution urbaine de la commune. Comment  pourrait-il en être autrement alors que ni concertation, ni débat, ni comité de pilotage n'ont été prévus pendant cette période. Une seule réunion publique a été organisée par l'ancienne municipalité en juin 2013, depuis rien... Tout s'est passé entre les services de la Métropole, les services techniques de la commune et peut-être quelques élus.
Si l'on se penche sur la carte qui découpe la commune en différentes zones définissant les types d'habitats et les densités de constructions, on voit apparaître en filigrane, certaines idées de campagne (Raquin, Fonlupt) mais sans connaître réellement le cahier des charges de ces projets. L'élaboration du PLU-H aurait été l'occasion de débattre de ceux ci.
D'autre part, une emprise a été déterminée le long d'Eurexpo coté Est (ex LY12) sans qu'il soit clairement défini si cette bande est destinée à une voie de tram ou à une route. La mise en place de ce moyen de transport lourd est nécessaire à Chassieu mais aussi à Eurexpo et à la zone industrielle.
Dans la définition des zones apparaît un coefficient d’emprise au sol, celui-ci est de 40% au minimum sur la quasi-totalité de la commune. Ce choix a deux conséquences importantes, la première évidemment sur la densification de l’espace urbanisé, entraînant la construction de deux ou trois villas à la place d’une lors de la vente  de cette dernière (ce qui, du fait du vieillissement de la population, est de plus en plus fréquent). L’attractivité de notre commune s’en trouve diminuée, les nouveaux acquéreurs cherchant des biens de qualité et un environnement plus naturel moins pollué. La deuxième est plus technique, en autorisant des permis de construire pour des maisons individuelles ou de petits immeubles (moins de quatre logements) et malgré la construction d’immeuble (comprenant 30% de logement sociaux), le pourcentage de logement sociaux dans la commune se dégrade (17% en 2015, 16.1% en 2016). Aussi il me semble nécessaire de passer le CES de 40% à 30% voire 20% sur l’ensemble des zones pavillonnaire (URI1 et 2).
Dans la zone URm1d, dans le document graphique aucune marge de recul n’est définie, alors que les voiries traversantes (nord-sud ou est-ouest) sont les axes principaux de la commune supportant un trafic important. Le règlement prévoit en effet qu’au regard des caractéristiques de la voie bordant le projet et les nuisances qu’elle est susceptible d’engendrer, il est possible de définir une marge de recul. D’un point de vue esthétique et afin de garder une continuité de la séquence urbaine, il me semble important aussi de proposer cette marge de recul.
Dans le descriptif du PLU-H de Chassieu, les coteaux du Mont Saint Paul sont considérés comme un espace arboré à préserver. Le CES de 20% à 40% des terrains de cette colline n’est pas conforme à cette volonté de préservation de l’espace naturel, il est impératif d’harmoniser le CES à 20%.  Afin d’améliorer le cadre de vie d’un point de vue paysager et bioclimatique mais aussi assurer une continuité écologique de cette zone, les espaces végétalises à valoriser ainsi que les espaces boisés classés existants au PLU précédent doivent être maintenus (en particulier dans le lotissement du Petit Content) voire développés.











BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire