samedi 11 mars 2017

LE TRAM A CHASSIEU : COMMENT PERDRE 10ANS





Nous nous sommes battus depuis de nombreuses années pour qu'un moyen de transport lourd desserve notre commune oubliée des élus de la Métropole et de la Ville : création de Cha'tram, nombreuses interventions auprès du Sytral et des élus en charge des transports, réunions publiques ...Enfin après plusieurs années de luttes nous avions obtenu l'arrivée du tram à Chassieu.
L'article de "Chassieu communique" de juillet 2012 donne le résultat de la concertation et le calendrier de réalisation du projet défini par le Sytral. 68% des Chasselands favorables à l'arrivée du tram à Chassieu au rond point René Cassin (Concertation du 5 décembre 2011 au 6 janvier 2012). Le début des travaux était prévu pour février 2012 et la mise en service au premier trimestre 2014 pour un budget de 27.5 M€. Le financement était validé par le Sytral.
C'était sans compter avec les recours déposés par Madame Percet, opposée à l'arrivée au rond point René Cassin, sans contre projet bien défini ou irréalisable. Les élections municipales ont cristallisé cette opposition politicienne. Les listes aussi bien "écologique" que de droite, en particulier "Chassieu ma ville" de Monsieur Selles préférant démolir ce projet et favoriser l'automobile au détriment des transports en commun ceci avec les conseils avisés de Monsieur Poët lors des différentes réunions publiques pendant la campagne des municipales.
Au vu du peu d'enthousiasme de la majorité issue des  élections, le Sytral a préféré transférer le budget afférant à l'extension de la ligne du tram T5 à d'autres projets soutenus, eux, par des municipalités  plus conscientes des problèmes de circulation et de santé générés par le tout-automobile.
Et maintenant notre maire, au bout de trois ans de mandat, "appelle de ses vœux la prise en compte par le Sytral de la nécessité de créer une ligne forte de transports en commun alliée à un système de parking relais permettant de faciliter la desserte de Lyon et de la zone industrielle mi-plaine" (Mag n°12 mars 2017). Il n'est pas fait état du tracé possible,( desserte uniquement de la zone industrielle, liaison avec le tram T3...), ni de calendrier, ni de budget.
Les Chasselands auront ainsi perdu 10 ans sur le développement des transports en commun sur leur commune. Pendant ce temps la zone industrielle perd de son attractivité et surtout nos concitoyens bénéficient d'une congestion de la ville par les automobilistes en transit et d'une dégradation importante de la qualité de l'air et de leur santé.
Autre aspect caractéristique du temps perdu concernant les aménagements importants de la ville, les travaux de la deuxième tranche de requalification de la rue de la République, de la rue Pergaud à la mairie. Ces travaux que nous avions demandés dans le cadre de la Programmation Pluri-annuelle d'Investissement (PPI) au début du mandat 2008-2014, comme suite logique des travaux achevés de la place Roosevelt Pergaud ont été bloqués par le Grand Lyon, en rétorsion à notre opposition claire et permanent à la réalisation du grand stade et des infrastructures d'accès. Ces travaux comprenaient la réalisation du tronçon manquant du cheminement cyclable est-ouest.
Aujourd'hui le projet que Monsieur Selles a négocié avec la Métropole s'arrête à la rue des sports. Mais nous serons appelés à revenir sur ces sujets, comme celui de la place Coponat et des déplacements en mode doux.

Jean-François Léone









BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire