mercredi 20 juin 2018

LA FÊTE VILLAGEOISE N'AURA PAS LIEU CETTE ANNÉE



La subvention du Comité des Fêtes a été réduite de 22% cette année et de 33 % en trois ans. Ceci sans compter le refus de prendre en charge la location du chapiteau pour la fête villageoise comme depuis toujours, soit pour cette année une réduction globale de 42%. Malgré plusieurs réunions entre le maire et le président du comité des fêtes, l’obstination du maire à ne pas revenir sur sa  décision a contraint l’association à abandonner l’organisation de la fête villageoise, temps fort de notre commune.
Le premier argument du Maire est le coût important de cette manifestation; dans deux articles, le correspondant du Progrès annonce un chiffre de 100 000 €. Ce chiffrage est faux malgré l’adage qui dit « si c’est dans le Progrès, c’est vrai », peut-on attendre autre chose d’un ami du maire ? Le coût réel  est de 73200 € qui se décompose en 36 000 € payés par la commune comprenant l’ensemble des dépenses, le chapiteau (17 000 €), les heures supplémentaires et la sécurité (chiffre indiqué par les services de la commune au comité des fêtes) et de 37 200 € à la charge du comité des fêtes (chiffre fourni par le comité des fêtes lors de son AG). Il faut rapprocher cette somme des  50 000€ dépensés en pur perte pour les études du centre de loisir que le maire a fini par abandonner, voilà un bel exemple d’anticipation. Il serait possible de prendre d’autres exemples tant sur le bien-fondé de certaines fêtes que sur des investissements qui sont loin de faire consensus auprès des Chasselands.
Le deuxième argument consiste à dire que ce weekend festif attire trop de personnes étrangères à la commune. Nous devrions donc vivre entre nous ? Exclure les autres ? Ne pas faire connaître notre commune et sa qualité de vie ? Sans compter l’apport financier pour les  commerçants. Que dire du KT et du conservatoire qui revendiquent un rayonnement au-delà de la commune ? Lyon devrait dans ce cas abandonner la biennale de la danse et la fête des lumières au prétexte que trop d’étrangers en profitent. Pourquoi alors avoir supprimé la féria des sports qui, elle réunissait toutes les associations de Chassieu ---- contradiction, incohérence ! ?
C’est faire peu de cas de l’implication de nombreuses associations et donc de bénévoles dans la réussite de ce moment festif permettant à ces dernières de mieux échanger et ainsi de se connaître. Que dire du manque de reconnaissance du travail des associations et des bénévoles du comité de fêtes souvent sur la brèche dès 6h du matin...
Chassieu s’enfonce dans un état de « ville dortoir ». La fête villageoise était une magnifique occasion de développer le lien social. Encore faut-il que le premier magistrat de la commune en ait conscience












BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire