samedi 29 décembre 2018

QUESTION ÉCRITE AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DÉCEMBRE 2018



Dans son blog politique le Maire met en ligne une question écrite de Chassieu Naturellement au conseil municipal du 20 décembre 2018 et répond à cette interrogation. Cependant, le Maire ne reproduit pas le texte dans son intégralité modifiant ainsi intentionnellement le sens de nos propos. Nous reproduisons ci-dessous le texte complet de notre question, pour que chacun puisse en prendre connaissance et juger des manipulations de notre premier magistrat. Celui-ci nous a refusé tout droit de réponse après son intervention comme il en est coutumier.

"Le samedi 10 novembre 2018, le Cardinal BARBARIN est venu à Chassieu afin d'inaugurer avec bon nombre de paroissiens Chasselands : la Maison Paroissiale Saint-Galmier. En votre qualité de Premier Magistrat de notre commune vous avez souhaité être présent à cette célébration religieuse. C'était là, non seulement votre droit, mais aussi votre devoir : le geste républicain trouvait lors de cette manifestation officielle : toute sa mesure protocolaire.
Par contre bon nombre de Chasselands; celles et ceux connaissent un peu la loi de 1905 sur la liberté du (des) cultes dans notre pays ont été surpris d'une photo parue le surlendemain dans le journal local (le Progrès pour ne pas le nommé) – une photo sur laquelle on vous voit entouré du Primat des Gaules et du prêtre officiant régulièrement dans cette paroisse. Certes une photo historique mais si emblématique et pour laquelle, vous vous êtes empressé de publier quelques jours après dans votre blog politique. Vous avez osé.
Grave erreur de casting Monsieur Le Maire,  quand on sait que le gouvernement actuel essaye voir s'évertue par des mesures législatives des plus tortueuses  et là, excusez-nous du terme, "bidouiller" cette merveilleuse loi institutionnelle de 1905. Vous pouviez fort justement vous dispenser de ce que nous appelons : une communication à forte connotation électoraliste. Nous ne sommes pas dupes.
Dans de telles circonstances, mêmes si ces dernières sont exceptionnelles, voire historiques  - on se doit de respecter dans la mesure du possible - de son savoir en matière de Droit Constitutionnel : les intentions humanistes de ceux qui auront permis à notre Pays depuis maintenant plus d'un siècle d'éviter ces si funestes et pas si lointaines querelles religieuses.
Voilà ce qui nous aura inspiré cette photo – votre photo historique…
.
D'autre part vous avez laissé entendre lors cette inauguration que la commune avait financé tout ou partie de cette construction.
Quand est-il ?"













BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

dimanche 11 novembre 2018

INTERVENTION CONSEIL MUNICIPAL DU 10 OCTOBRE 2018


Monsieur le maire,
Mesdames et messieurs les adjoints et conseillers municipaux,
Mesdames et messieurs les Chasselands présents comme public, 

Nous souhaitons intervenir au nom des 41 % de Chasselands que nous avons l'honneur de représenter, qui sont vraisemblablement bien plus nombreux maintenant…

Nous allons délibérer sur le remplacement de trois de vos adjoints, dont le groupe vient de quitter votre majorité. Comment en êtes-vous arrivé là ? 

En fait si nous sommes ici aujourd'hui c'est, chacun peut le constater,  parce que vous vous comportez en despote et que vous décidez de tout, seul ou en petit comité, à tel point que votre équipe a implosé et que nombre de vos cadres ont choisi de vous quitter.

Nous ne parlerons pas de vos engagements politiques et de vos contradictions : nous laisserons les Chasselands seuls juges de vos errances.
___________________

En 2014 vous avez été élu sur des mensonges et aujourd'hui vous continuez à mentir sans aucune retenue. Nous avons le droit et le devoir de dire aux Chasselands que vous n'avez pas su diriger votre équipe municipale, au détriment du bon fonctionnement de la commune et avec pour résultats une image déplorable donnée à nos administrations de tutelle et aux élus des communes voisines.

Nous allons être un peu longs car nous allons vous mettre en face de vos mensonges … et ils sont nombreux.

Vous dites, dans le tout récent « Chassieu ma ville » que, grâce à votre participation à l'exécutif de la métropole, vous avez obtenu un engagement de 13 millions d'euros de travaux métropolitains (à noter d'ailleurs qu'à ce jour ce ne sont que des projets)… contre zéro pour  les 10 ans de l'équipe d'Alain Darlay.
Vous  êtes ridicule quand vous concluez en parlant d'amnésie.
Et vous avez la mémoire défaillante : nous allons le prouvons.

Quels ont été les aménagements réalisés par le  Grand Lyon à la demande de la ville pour la période de 2004 à 2014 ?

 1 - Aménagement des places et des rues :

-         création de la Place Roosevelt et de la petite place  Ouvry,
-         création  du parking à l'entrée de la rue de la République,
-         aménagement de la première tranche de la rue de la République, de la route de Genas à la Place Coponat.

Une précision : la deuxième tranche prévue pour 2008 n'a jamais été exécutée à cause notre opposition au « grand stade » et votre ami Collomb a « puni » Chassieu alors que la maîtrise d'œuvre était faite et  prenait en compte jusqu'au parvis de la mairie. Malgré votre  influence, la deuxième tranche commence à Coponat et s'arrête rue des sports ! Et Chassieu a financé le parvis.

Je continue :
-         aménagement de la place Pradel avec jeux d'enfants et plantation d'arbres,
-          réfection totale du chemin de la Grange, de la rue des Lilas, de la rue   Ribaud,
-         réfection totale des enrobés du boulevard du Raquin et de la rue Delage,
-         réfection et mise aux normes des rues du Mont St. Paul,
-         création d'une aire de sécurité devant le collège et enrobés du parking du collège,
-         création du rond-point Samobor, 
-         réfection de l'éclairage de la Z.I.,
-         aménagement de la sortie de la rocade dans la Z.I.,
-         entretien permanent des voiries,  notamment route de Genas et route de Lyon, ainsi que marquages au sol réguliers sur toutes les artères. Ce qui manque bien sous votre mandat.

2- Pistes cyclables :

-         création de pistes cyclables le long du boulevard Kaufman et le long du CD 29 avec, à chaque fois, plantations de bosquets,
-         création d'une piste cyclable boulevard du Raquin, entre le collège et le rond-point de la route de Meyzieu et assainissement du secteur qui, antérieurement était inondé lors des orages violents,
                  création d'une autre piste cyclable dans la Z.I., le long de l'avenue du Progrès.


Cette liste est sans doute incomplète et le temps nous a manqué pour faire un chiffrage global des investissements : vos services pourront vous renseigner.

Mais elle prouve que l'équipe précédente travaillait bien avec les services du Grand Lyon !

Revenons maintenant sur les fausses affirmations de votre dernier tract… en fait des mensonges… que nous estimons graves.
Ce tract qui dénigre notre comportement depuis votre arrivée, avec comme titre : « Chassieu naturellement est contre tout ». Vous écrivez que nous sommes :
  
1.      …contre le terrain de foot synthétique : c’est faux !
L'équipe d'Alain Darlay avait même programmé ce projet avec le club de foot ! Par contre nous étions opposés à son prix exorbitant : 750 000€ ! D'autres communes ont payé le même terrain 550  000€ …
Vous n'avez jamais donné d'explication sur cette différence de prix ! Pourquoi avoir choisi « Parcs et Sports » ?

2.      …contre la réhabilitation du gymnase Tisserand : encore faux !
Bien au contraire, elle était  programmée et  inscrite  au budget avec des APCP. Rien n'a été fait à ce jour alors que c'était une promesses-phare de votre mandat.

3.      …contre l'extension de la crèche : toujours faux !
Bien évidemment, nous étions pour, c'est l'équipe Darlay qui l'a créée ! Nous étions contre la réduction de 18 à 12 places… mais il fallait laisser de la place pour le « pôle seniors » , au détriment des enfants…

4.      … contre l’agrandissement du Raquin : encore faux !
C’est sous le mandat précédent qu'il a été initié en termes de maîtrise d’œuvre avec, au préalable, une consultation des associations sportives et le lancement  des marchés... mais les élections sont arrivées... et vous l'avez récemment  inauguré !

5.       … contre l'aménagement du parc Joly : toujours faux !
 Nous étions farouchement opposés à la vente des 4000 m2 de cet espace et à son urbanisation, pour autant nous n'étions pas contre  un aménagement raisonné de ce parc. Mais… nous nous sommes opposés au coût  de 1 700 000€ dont la plus grosse part est attribué à...devinez ? Encore  « Parcs et sports ».


Par contre, le parc du Rotanier, beaucoup plus grand  et en plein centre de la commune (et qui par ailleurs relie la mairie au boulevard du Raquin, axe fréquenté par beaucoup de Chasselands) n'a bénéficié que d'environ 250 000€ de travaux... si notre mémoire est bonne.

6.      …contre l’armement de la police municipale et la mise en place de la vidéo : faux une nouvelle fois !
Comment pouvez-vous dire que nous étions contre alors qu'il n'y a eu ni discussion ni délibération au conseil ?

Mais vous avez volontairement oublié :
Ø notre opposition à la vente du terrain des serres à un vil prix (500 000€ de perte pour la ville mais 500 000 de gain … pour qui???),
Ø notre opposition constante à l'augmentation des impôts,
Ø notre opposition à la façon méprisante que vous avez de mettre tout le monde devant le fait accompli (dont la mairie défigurée et la halle Coponat dont vous n'avez toujours pas dévoilé le plan)

 Nous pouvons conclure que vos décisions sont  néfastes et toxiques pour notre commune et que votre prétendue « démocratie participative » n'était  qu'un leurre.

Comme nous ne pouvons imaginer un quelconque changement dans votre comportement nous ne présenterons  pas de liste et nous continuerons à être des « lanceurs d'alerte ».


















BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

dimanche 29 juillet 2018

SUPPRESSION DES CONSEILS DE QUARTIER




Après l’interdiction faite au public de poser des questions lors des conseils municipaux car d’après le maire elles étaient « personnelles, politiques ou idiotes »,
Après le démontage du skate-park tagué,
Après la disparition de la fête villageoise au prétexte d’un nombre trop important de participants extérieurs à la commune (voir l’article  «  la fête villageoise n’aura pas lieu cette année »)
Voilà le temps de la suppression des conseils de quartier, acté par la lettre du Maire aux représentants de des habitants dans ces conseils datée du 3 juillet 2018
Nous l'avons souvent souligné : la concertation selon JJ Selles c'est quand on est d'accord avec lui…  Il avait donc tout fait pour être tranquille : quatre  conseils de quartier et un conseil des sages dont les acteurs ont été choisis  en excluant soigneusement tous les candidats proches de la liste d'opposition.
Et malgré cela, certains ont osé contredire et contester le monarque. Dans cette lettre Monsieur le Maire écrit : « j’ai créé » … « ma volonté » … « j'ai mis » … « en ma présence »… « j'ai constaté »… « je ne peux »… « j'ai donc décidé »… « Je supprime » !

         Je je je …......  Quel bel exemple de démocratie.

Les conseils de quartier vus par Monsieur le Maire étaient, dès le début, un déni de démocratie mais à présent on verse dans le despotisme.  L’égo surdimensionné du maire tient à peine dans le courrier.
Les conseillers municipaux, toutes tendances confondues ne peuvent que constater...














BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

samedi 30 juin 2018

INTERVENTION DE MONSIEUR J.F. SACCONI LORS DE SON INSTALLATION AU CONSEIL MUNICIPAL


Mr le maire,  mesdames et messieurs  du conseil municipal et du public, bonsoir.

Je suis Chasseland depuis 26 ans, j'ai 2 filles et 4 petits enfants.

Retraité  de l'industrie métallurgique j'ai commencé  comme ouvrier ; après avoir été technicien et agent de maîtrise dans l'organisation du travail.  J'ai créé en 1985  une entreprise que j'ai dirigée pendant presque 20 ans.

J'ai derrière moi 50 ans d’activité bénévole et ce, dans divers  domaines : comité d'entreprise, entraîneur puis dirigeant dans le sport  et  enfin actif dans le domaine social  et humanitaire. 
Je suis actuellement président d'honneur d'une association sportive (après 9 ans de présidence effective)
et membre du conseil d'administration de 2 autres associations (le tout à Chassieu).

Je ne  remplace pas monsieur Chapelle, j'ai le difficile  honneur de lui succéder.                             

L'équipe d'A Darlay, avec monsieur Chapelle comme adjoint aux finances, a réussi la gageure de faire passer la dette par habitant de 1005€ (en 2004) à 183€ (en 2014) tout en laissant un compte en banque de près de 9 millions d'euros et des tènements immobiliers d'une valeur de 6 millions,  le tout  sans augmenter les impôts.

 Il est important de noter que  la transformation de la taxe professionnelle a fait perdre à la ville 7 millions d'€ par an depuis 2003. Vous conviendrez que c'est beaucoup plus que la baisse de la dotation !

Je profite de ce temps de parole pour vous dire dans quel état d'esprit j'intègre aujourd'hui cette assemblée. 

Il y a 40 ans la dette de la France représentait 21 % du PIB, aujourd'hui 98%. 

Tous les gouvernements nous ont répété à l'envie qu'il faut y remédier, sans jamais prendre  les bonnes mesures.
 Mes convictions et mes valeurs  font de moi un homme de gauche mais je soutiens notre nouveau président, même si je regrette certaines décisions. Fera-t-il mieux que ses prédécesseurs? Je suis peut être naïf  mais j'ai envie d'y croire.
 
 Mais restons au niveau local, occupons-nous de Chassieu ! Monsieur le maire, dans votre éditorial du '' Chassieu ma ville ''de décembre 2017 vous avez, dans un éclair de lucidité, conclu  ainsi :  
       «  C’est l'affaire de tous, nous n'avons plus le choix, il faut apprendre à vivre autrement et aller à l'essentiel ».

Dommage que cette réflexion pleine de bon sens vienne si tard ! Car un maire doit anticiper comme  vous l'avez dit récemment. La fameuse baisse de la dotation (initié par Sarkozy en 2011*) était connu depuis longtemps. Monsieur Chapelle l'a souvent évoquée en conseil municipal lorsqu'il était en fonction.    

Cet argument pour justifier l'arrêt du projet de centre de loisirs et toutes les baisses successives de subventions est une insulte à l'intelligence des Chasselands.

Arrêter d'évoquer sans cesse ces contraintes budgétaires : si vous aviez anticipé, vous n'auriez pas lancé tous ces  projets pharaoniques que nous avons dénoncés depuis 4 ans.
Une bonne partie de votre équipe s'est enfin réveillée et a rejoint notre analyse.
  
  Je vous remercie pour votre attention


*finances : baisse de la dotation initié par Sarkozy : voir le document baptisé "Stratégies pluriannuelles des  publiques" que la France a transmis à Bruxelles, en 2011) 












BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

mercredi 20 juin 2018

LA FÊTE VILLAGEOISE N'AURA PAS LIEU CETTE ANNÉE



La subvention du Comité des Fêtes a été réduite de 22% cette année et de 33 % en trois ans. Ceci sans compter le refus de prendre en charge la location du chapiteau pour la fête villageoise comme depuis toujours, soit pour cette année une réduction globale de 42%. Malgré plusieurs réunions entre le maire et le président du comité des fêtes, l’obstination du maire à ne pas revenir sur sa  décision a contraint l’association à abandonner l’organisation de la fête villageoise, temps fort de notre commune.
Le premier argument du Maire est le coût important de cette manifestation; dans deux articles, le correspondant du Progrès annonce un chiffre de 100 000 €. Ce chiffrage est faux malgré l’adage qui dit « si c’est dans le Progrès, c’est vrai », peut-on attendre autre chose d’un ami du maire ? Le coût réel  est de 73200 € qui se décompose en 36 000 € payés par la commune comprenant l’ensemble des dépenses, le chapiteau (17 000 €), les heures supplémentaires et la sécurité (chiffre indiqué par les services de la commune au comité des fêtes) et de 37 200 € à la charge du comité des fêtes (chiffre fourni par le comité des fêtes lors de son AG). Il faut rapprocher cette somme des  50 000€ dépensés en pur perte pour les études du centre de loisir que le maire a fini par abandonner, voilà un bel exemple d’anticipation. Il serait possible de prendre d’autres exemples tant sur le bien-fondé de certaines fêtes que sur des investissements qui sont loin de faire consensus auprès des Chasselands.
Le deuxième argument consiste à dire que ce weekend festif attire trop de personnes étrangères à la commune. Nous devrions donc vivre entre nous ? Exclure les autres ? Ne pas faire connaître notre commune et sa qualité de vie ? Sans compter l’apport financier pour les  commerçants. Que dire du KT et du conservatoire qui revendiquent un rayonnement au-delà de la commune ? Lyon devrait dans ce cas abandonner la biennale de la danse et la fête des lumières au prétexte que trop d’étrangers en profitent. Pourquoi alors avoir supprimé la féria des sports qui, elle réunissait toutes les associations de Chassieu ---- contradiction, incohérence ! ?
C’est faire peu de cas de l’implication de nombreuses associations et donc de bénévoles dans la réussite de ce moment festif permettant à ces dernières de mieux échanger et ainsi de se connaître. Que dire du manque de reconnaissance du travail des associations et des bénévoles du comité de fêtes souvent sur la brèche dès 6h du matin...
Chassieu s’enfonce dans un état de « ville dortoir ». La fête villageoise était une magnifique occasion de développer le lien social. Encore faut-il que le premier magistrat de la commune en ait conscience












BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

lundi 11 juin 2018

PITOYABLE EQUIPE MUNICIPALE !



Après bientôt trois ans d'existence, le conseil du quartier Pradel, soigneusement choisi par le maire, tenait enfin, hier 6 juin 2018, sa première réunion publique  !

Nous, habitants de ce quartier, avions attendu impatiemment cette première réunion.
Nous n'avons pas été décus ! Hier, nous avons assisté a un pugilat verbal entre le maire et son adjoint à l'urbanisme !!! Lamentable !
En effet, nous avons été les témoins, médusés, d'une violente altercation entre le maire et son adjoint. Ce dernier, reprochant au maire de ne pas l'avoir invité à cette réunion, s'est exprimé en ces termes :
« je suis l'adjoint à l'urbanisme, le maire ne m'a pas convié à cette réunion, je m'y suis donc invité, car l'ordre du jour comporte un point sur l'urbanisme de la commune ...»
(Le premier adjoint, a bien tenté de porter secours au maire, mais fut renvoyé dans les cordes par l'adjoint à l'urbanisme qui lui signifia rudement : « toi tu es responsable de la sécurité mais moi j'ai en charge l'urbanisme ... » s'en suivit une passe d'armes des plus détestables...où l'adjoint à l'urbanisme reprocha vivement au maire de ne pas l'entendre...)

Ie public, venu parler de son quartier, était sidéré par la tournure que prenait cette réunion et par l'animosité qui régnait au sein de ce drôle d’équipe où un maire et son adjoint à l'urbanisme s'affrontent hostilement et publiquement.
Désormais, leurs profondes divergences et leurs querelles politiciennes, apparaissent clairement au grand jour.
Le parti de M. Wauquiez n'a, semble-t-il, toujours pas digéré que M. Selles ait trahi son camp en faisant acte d'allégeance à Gérard Col lomb...
Pourront-ils continuer longtemps à nous jouer  « Embrassons-nous Folleville » ?

Pour autant, les Chasselands n'entendent pas arbitrer les belligérants et les renvoient  dos à dos.
Ils attendent, par contre, un changement d'attitude du maire et de son adjoint sur la concertation réduite à néant depuis leur élection.

En effet :
   - aucune concertation sur la révision du  PLU H qui préfigure pourtant le Chassieu de demain
  - aucune concertation sur les constructions qui déferlent sur notre commune abandonnée aux mains des promoteurs,
  - enfin, un maire obtus et un adjoint à l'urbanisme qui, théâtralement, semble s'opposer mais vote concrètement, outre le budget, toutes les décisions du maire  y compris celles de vendre les terrains communaux aux promoteurs !

Cette pitoyable équipe municipale non contente d'augmenter nos impôts, saccage notre ville par des constructions anarchiques, dilapide l'argent du contribuable en voitures de fonction, études et travaux contestables (50 000 € pour une étude (abandonnée) d'un centre de loisirs, plus de 500 000 € pour défigurer la mairie, 1 800 000 € pour le parc Joly etc...)

Vivement 2020 !


BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

jeudi 31 mai 2018

MAIRIE DÉFIGURÉE


La réhabilitation de la mairie pose problème quant à son utilité, surtout en ces temps de difficultés financières (dans tous ces discours le Maire ne manque pas de nous rappeler la dégradation des recettes de la commune)  mais aussi quant aux choix esthétiques retenus. Les Chasselands dans leur majorité désapprouvent cet investissement. Ils ne sont pas les seuls, l'architecte de la Métropole a émis de nombreuses réserves lors de l’élaboration de ce projet. 
Voir ci dessous notre intervention lors du conseil municipal du 29 mars et la lettre de l'architecte annexée au permis de construire.



 Notre intervention au conseil municipal du 29 mars

Nous souhaitons témoigner des réactions de nombre de Chasselands qui nous font part de leur surprise au minimum, de leur désapprobation le plus souvent, quant aux choix esthétiques concernant cette construction. Son caractère asymétrique, totalement décalé par rapport à l’architecture du bâtiment est l’objet de nombreuses critiques. Certes vous nous direz peut-être que ce type de réaction a accompagné la construction de la pyramide du Louvre, que celle-ci fait maintenant l’unanimité, qu’il faut oser l’innovation… Vous ne convaincrez pas les Chasselands qui ne sont pas passéistes en termes d’architecture mais sensibles à l’harmonie, particulièrement pour ce bâtiment.
Nous nous devons de mentionner que ces réactions négatives sont d’autant plus recevables que ce choix n’a fait l’objet d’aucune concertation alors même qu’il s’agit d’un lieu qui est bien « la maison de tous » et nous le regrettons fortement.
Nous soulignons qu’il s’agit de l’un des deux bâtiments patrimoniaux de notre commune, historiquement première école de Chassieu au temps de la 3ème république, modèle d’équilibre et d’harmonie et que ce choix architectural et esthétique est plus que discutable. Nous nous demandons d’ailleurs si les architectes des Bâtiments de France ont été consultés ? S’ils ont approuvé le projet ?  Si c’est le cas, nous avons envie de pointer que d’habitude, ils sont de meilleur conseil !
Enfin nous sommes très dubitatifs sur l’intérêt de cette construction qui ne sera un réel progrès ni pour les usagers, ni pour les employés municipaux. Nous nous interrogeons sur son sens, alors que vous avez mentionné antérieurement un projet de reconstruction de la mairie. Nous rappelons que son coût est non négligeable et que cette dépense, en elle-même, interroge pour les deux raisons que je viens de mentionner.

                                                                                                                                             F. Ritter

Lettre de la Métropole 




BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

jeudi 10 mai 2018

ENQUÊTE PLU-H : LA CONTRIBUTION DE CHASSIEU NATURELLEMENT


Comme annoncé lors de la conférence sur l'urbanisme que nous avons organisée le 15 mars, l'enquête d'utilité publique sur le PLU-H est ouverte jusqu'au 7 juin. Conférence qui a eu un succès certain, preuve que le devenir de la commune intéresse les Chasselands .

Il est important que vous vous exprimiez.


Ci-dessous la contribution de Chassieu Naturellement à cette enquête : 



Pour élaborer ce PLU-H,  faut il encore se poser les bonnes questions, avoir une réflexion sur ce que souhaitent les Chasselands pour leur commune. Pourquoi est elle attractive, que recherchent les personnes achetant un bien à Chassieu, comment évolue la population Chasselande et par la même ses habitudes de déplacement, de consommation et de logement?
Comment a été construit ce nouveau plan? Il a été fait état du peu de contributions lors de la phase de concertation qui a duré 4 ans de 2012 à 2016. 36 contributeurs seulement et encore lorsque l'on parcourt les différents écrits, 10% sont relatifs une demande de classement en zone constructible d'un terrain, pour des raisons évidemment financières et personnelles, ce que nous comprenons, sans lien avec une réflexion sur l'évolution urbaine de la commune. Comment  pourrait-il en être autrement alors que ni concertation, ni débat, ni comité de pilotage n'ont été prévus pendant cette période. Une seule réunion publique a été organisée par l'ancienne municipalité en juin 2013, depuis rien... Tout s'est passé entre les services de la Métropole, les services techniques de la commune et peut-être quelques élus.
Si l'on se penche sur la carte qui découpe la commune en différentes zones définissant les types d'habitats et les densités de constructions, on voit apparaître en filigrane, certaines idées de campagne (Raquin, Fonlupt) mais sans connaître réellement le cahier des charges de ces projets. L'élaboration du PLU-H aurait été l'occasion de débattre de ceux ci.
D'autre part, une emprise a été déterminée le long d'Eurexpo coté Est (ex LY12) sans qu'il soit clairement défini si cette bande est destinée à une voie de tram ou à une route. La mise en place de ce moyen de transport lourd est nécessaire à Chassieu mais aussi à Eurexpo et à la zone industrielle.
Dans la définition des zones apparaît un coefficient d’emprise au sol, celui-ci est de 40% au minimum sur la quasi-totalité de la commune. Ce choix a deux conséquences importantes, la première évidemment sur la densification de l’espace urbanisé, entraînant la construction de deux ou trois villas à la place d’une lors de la vente  de cette dernière (ce qui, du fait du vieillissement de la population, est de plus en plus fréquent). L’attractivité de notre commune s’en trouve diminuée, les nouveaux acquéreurs cherchant des biens de qualité et un environnement plus naturel moins pollué. La deuxième est plus technique, en autorisant des permis de construire pour des maisons individuelles ou de petits immeubles (moins de quatre logements) et malgré la construction d’immeuble (comprenant 30% de logement sociaux), le pourcentage de logement sociaux dans la commune se dégrade (17% en 2015, 16.1% en 2016). Aussi il me semble nécessaire de passer le CES de 40% à 30% voire 20% sur l’ensemble des zones pavillonnaire (URI1 et 2).
Dans la zone URm1d, dans le document graphique aucune marge de recul n’est définie, alors que les voiries traversantes (nord-sud ou est-ouest) sont les axes principaux de la commune supportant un trafic important. Le règlement prévoit en effet qu’au regard des caractéristiques de la voie bordant le projet et les nuisances qu’elle est susceptible d’engendrer, il est possible de définir une marge de recul. D’un point de vue esthétique et afin de garder une continuité de la séquence urbaine, il me semble important aussi de proposer cette marge de recul.
Dans le descriptif du PLU-H de Chassieu, les coteaux du Mont Saint Paul sont considérés comme un espace arboré à préserver. Le CES de 20% à 40% des terrains de cette colline n’est pas conforme à cette volonté de préservation de l’espace naturel, il est impératif d’harmoniser le CES à 20%.  Afin d’améliorer le cadre de vie d’un point de vue paysager et bioclimatique mais aussi assurer une continuité écologique de cette zone, les espaces végétalises à valoriser ainsi que les espaces boisés classés existants au PLU précédent doivent être maintenus (en particulier dans le lotissement du Petit Content) voire développés.











BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

mardi 13 mars 2018

ANNONCE RÉUNION PUBLIQUE 15 MARS 2018






Réunion publique

Salle polyvalente de Chassieu – jeudi 15 Mars 2018 à 19h30

L'urbanisme à Chassieu

Chassieu hier, aujourd'hui. Et demain?


L'évolution de l'urbanisme de Chassieu conditionne la qualité de vie de ses habitants, son attractivité.
 Ces 40 dernières années ont façonné la ville.  Quelles sont les conséquences des réalisations actuelles sur notre cadre de vie?
Venez débattre du futur de Chassieu dans la perspective de l'ouverture de l’enquête sur le Plan Local d'Urbanisme et de l'Habitat (PLU-H) en avril 2018 : béton stop ou encore ?
« Chassieu Naturellement », association impliquée dans la vie publique, souhaite débattre avec vous des orientations importantes sur cette thématique de l'urbanisme. 













BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu