samedi 5 mars 2016

CONSEIL MUNICIPAL DU 2 MARS 2016 : Quand le Progrès (du 4/3/16) se moque de ses lecteurs ...



Article paru dans le Progrès  du 4 mars 2016.

LE TRANSFERT PARTIEL DU PÔLE SENIOR AU CCAS FAIT TIQUER L'OPPOSITION

L’ancienne équipe municipale reproche d'éloigner le Centre communal d'action sociale (CCAS) de sa mission sociale en y transférant les animations de la structure destinée aux anciens.
Une heure chrono aura suffi pour boucler l'ordre du jour du conseil municipal de ce mercredi. Une séance où les élus étaient rassemblés pour adopter douze chapitres inscrits à l'ordre du jour.
En ouverture, Gérard Arnaud, le 1er adjoint, avait tenu à rappeler aux élus de l'opposition que selon l'article 4 de l'organisation générale des conseils municipaux, toutes les questions au maire doivent être écrites et parvenues à temps pour pouvoir être traitées. Il est également revenu sur le fait que le public ne doit pas intervenir ni même se manifester de quelque manière que ce soit, pendant toute la durée de la séance, pour permettre le bon déroulement des débats. Bref, une mise au point réglementaire pour débuter une soirée très politique.

L’ancienne équipe défend son bilan
Dès le 2e chapitre, Chassieu naturellement, le groupe d'opposition, a voté contre l'adoption du compte rendu du précédent conseil municipal du 11 février. Il n'accepte pas « l'immobilisme dont il est crédité sur les dix années passées aux commandes ». Il a ensuite fait une longue liste de réalisations. « Voici ce que nous avons fait : la création d'une crèche de 55 places, la mise en place du CCAS dans de nouveaux locaux comme ceux dédiés aux archives municipales, la construction d'une salle multi-activités dans l'école du Châtenay, la réalisation de quatre selfs pour les écoliers chasselands, ou encore plusieurs réfections de toitures de bâtiments municipaux », a rappelé Yves Imbert, l'ancien premier adjoint de la précédente mandature. Ce dernier terminait par le rappel de la baisse de la dette par habitant et une trésorerie confortable de plus de 4 millions d'euros durant leurs années à la tête de la Ville.

Le groupe emmené par Alain Darlay, l'ancien maire, a poursuivi dans son rôle d'opposition avec un nouveau vote contre le transfert d'une partie du pôle senior actuellement rattaché au CCAS qui va passer dans le domaine de la Ville.

Il s'agit en fait de la tranche animation auprès des seniors qui profitent en nombre de ce nouveau service mis en place il y a deux ans. Cette branche s'adressant plutôt à des seniors autonomes ayant envie de profiter de leur temps libre semble déplaire à l'opposition qui reproche à la municipalité de s'éloigner du volet social du CCAS. « C'est votre droit, leur a rétorqué le 1er adjoint. Nous pensons au contraire que nous répondons à une demande réelle et qu'il était indispensable de dissocier animation et prévention santé pour être au plus près des attentes de chacun. » Le Comité technique a en outre approuvé ce transfert lors de sa séance du 25 février.



BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieu naturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire