samedi 30 juin 2018

INTERVENTION DE MONSIEUR J.F. SACCONI LORS DE SON INSTALLATION AU CONSEIL MUNICIPAL


Mr le maire,  mesdames et messieurs  du conseil municipal et du public, bonsoir.

Je suis Chasseland depuis 26 ans, j'ai 2 filles et 4 petits enfants.

Retraité  de l'industrie métallurgique j'ai commencé  comme ouvrier ; après avoir été technicien et agent de maîtrise dans l'organisation du travail.  J'ai créé en 1985  une entreprise que j'ai dirigée pendant presque 20 ans.

J'ai derrière moi 50 ans d’activité bénévole et ce, dans divers  domaines : comité d'entreprise, entraîneur puis dirigeant dans le sport  et  enfin actif dans le domaine social  et humanitaire. 
Je suis actuellement président d'honneur d'une association sportive (après 9 ans de présidence effective)
et membre du conseil d'administration de 2 autres associations (le tout à Chassieu).

Je ne  remplace pas monsieur Chapelle, j'ai le difficile  honneur de lui succéder.                             

L'équipe d'A Darlay, avec monsieur Chapelle comme adjoint aux finances, a réussi la gageure de faire passer la dette par habitant de 1005€ (en 2004) à 183€ (en 2014) tout en laissant un compte en banque de près de 9 millions d'euros et des tènements immobiliers d'une valeur de 6 millions,  le tout  sans augmenter les impôts.

 Il est important de noter que  la transformation de la taxe professionnelle a fait perdre à la ville 7 millions d'€ par an depuis 2003. Vous conviendrez que c'est beaucoup plus que la baisse de la dotation !

Je profite de ce temps de parole pour vous dire dans quel état d'esprit j'intègre aujourd'hui cette assemblée. 

Il y a 40 ans la dette de la France représentait 21 % du PIB, aujourd'hui 98%. 

Tous les gouvernements nous ont répété à l'envie qu'il faut y remédier, sans jamais prendre  les bonnes mesures.
 Mes convictions et mes valeurs  font de moi un homme de gauche mais je soutiens notre nouveau président, même si je regrette certaines décisions. Fera-t-il mieux que ses prédécesseurs? Je suis peut être naïf  mais j'ai envie d'y croire.
 
 Mais restons au niveau local, occupons-nous de Chassieu ! Monsieur le maire, dans votre éditorial du '' Chassieu ma ville ''de décembre 2017 vous avez, dans un éclair de lucidité, conclu  ainsi :  
       «  C’est l'affaire de tous, nous n'avons plus le choix, il faut apprendre à vivre autrement et aller à l'essentiel ».

Dommage que cette réflexion pleine de bon sens vienne si tard ! Car un maire doit anticiper comme  vous l'avez dit récemment. La fameuse baisse de la dotation (initié par Sarkozy en 2011*) était connu depuis longtemps. Monsieur Chapelle l'a souvent évoquée en conseil municipal lorsqu'il était en fonction.    

Cet argument pour justifier l'arrêt du projet de centre de loisirs et toutes les baisses successives de subventions est une insulte à l'intelligence des Chasselands.

Arrêter d'évoquer sans cesse ces contraintes budgétaires : si vous aviez anticipé, vous n'auriez pas lancé tous ces  projets pharaoniques que nous avons dénoncés depuis 4 ans.
Une bonne partie de votre équipe s'est enfin réveillée et a rejoint notre analyse.
  
  Je vous remercie pour votre attention


*finances : baisse de la dotation initié par Sarkozy : voir le document baptisé "Stratégies pluriannuelles des  publiques" que la France a transmis à Bruxelles, en 2011) 












BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire