mercredi 26 juillet 2017

PARC JOLY, ESPACE JEUNES ET SERRES, LA BRADERIE CONTINUE...



Après la vente de 3 bureaux à l’Espace de Développement Economique dans la Zone Industrielle, la vente de 3800 m2 dans le Parc Joly ,vente à laquelle nous sommes toujours opposés, plus de 4000 m2, sont bradés avec la vente de l’Espace Jeunes (route de Lyon, zone UA2) et des serres municipales
  
1- Le prix de vente du terrain Joly à 2 M 200 000€, est une évaluation des Domaines conforme aux prix pratiqués actuellement à Chassieu – pour 3800 m² surface plancher (ex. Shon)  soit 579 €/m2 . Pour mémoire, l'îlot Centre-République avait été vendu 550 €/m2 Shon, il y a quelques années (2008).
Apparemment, il devrait y avoir entre 65 et 70 logements pour 80 emplacements de stationnement.
Cet avant-projet a reçu une pré-validation ce qui laisse à penser qu'il pourrait être définitif.



2- Quant à lui, le terrain de l'Espace jeunes et des serres a été vendu de gré à gré à M. Georgi
 1 850 000 €    pour 4072 m² de surface soit 454 €/m2... alors qu’il est dans le même zonage et  à 400 mètres  du Parc Joly.
M. le maire va bien entendu arguer qu'il a négocié la non-validation du Permis de Construire obtenu sur le terrain situé route de Lyon après la cité Ribaud. C'est un argument purement fallacieux, pour ne pas dire minable, et qui dans tous les cas de figure ne méritait pas une telle décote voire une telle braderie. 579 – 454 = 125 € de décote au m2 de surface plancher ce qui donne 125x 4072 =  509000€ de manque à gagner pour le budget communal soit l’augmentation annuelle des impôts qu’ont subie les Chasselands!
M. le maire, vous vous étiez engagé à présenter au Conseil Municipal l’engagement écrit et signé par M. Georgi d’abandonner tout droit de construction à venir.
Bien entendu, le maire, malgré concertation avec son Directeur Général des Services, est dans l’incapacité de présenter cet engagement et n’évoque qu’une ‘’ décision du maire ‘’ mais aucun engagement adverse.
Si le maire, ce grand libéral, avait fait jouer la concurrence  pour l'Espace jeunes comme pour le terrain Joly, en organisant simplement un concours d'architectes, le prix de vente de l'Espace jeunes aurait été beaucoup plus conséquent.
Il y a là un gros préjudice (voisin de 500 000 €) et  ce n’est pas vous, Chasselands, qui en profitez !

3- Mais regardons l’aménagement futur de la ville.
D’abord, contrairement à ce que M. Selles écrivait dans ses tracts de campagne, ‘’un espace Joly purement ludique !’’  l'espace Joly sera donc bien urbanisé   et amputé  d'au moins 3800 m2 réservés à la construction de logements. Toute honte bue, il cède à la facilité et vend  aux promoteurs.
Notre groupe Chassieu Naturellement  s'était opposé et s'oppose toujours à un tel projet pour plusieurs raisons 
Tout d'abord, quand il s'agit de l'aménagement d'une commune, on ne doit pas faire du coup par coup, mais avoir un projet global, prospectif et cohérent basé sur un diagnostic précis
- des caractéristiques territoriales (habitat et activités, équipements, modes de liaisons),
- des caractéristiques morphologiques (structures végétales et espaces publics, structures fonctionnelles, réseau voirie, cheminement piétons, maillage structurant)
-  la localisation des équipements publics et surtout, avoir à l'esprit les enjeux d'évolution de la ville sur la centralité des pôles administratif et commercial.
A ce jour, un tel projet global n'a jamais été présenté. Nous attendons toujours la présentation des aménagements du stade Fonlupt et du Raquin, projets en cours de l'équipe actuelle. 

Et selon l'inspiration du prince, on décide d'implanter ici des bâtiments (Espace Joly , Espace jeunes), un stade de rugby à l'autre bout de la ville,  là un centre aéré (chemin du Trève )....les parents qui doivent accompagner leurs enfants devront faire le tour de Chassieu...( avec davantage de pollution au passage ! )
Avec l'immeuble à venir place Roosevelt/chemin de l'Afrique et ceux de Joly, c'est entre 140 et 150 logements qui vont être construits dans ce petit périmètre. Quid du stationnement ? Le PLUH impose simplement 1,25%  de places de stationnement pour 140 /150 logements,  soit environ 180 places. Sachant que chaque foyer possède 1 ou plusieurs véhicules...c'est environ 50  à 80 véhicules qui squatteront l'espace public ! Quid de la circulation déjà difficile ?
Faut il encore sacrifier des espaces naturels et de loisirs ( espace de la chapelle et jeux de boules) pour pallier cette problématique de stationnement, qui aurait pu être anticipée, si ce n'est évitée.
Des études, tant démographiques qu'urbanistiques avaient été faites, à notre demande, par différents architectes-urbanistes, mais elles dorment dans les tiroirs du CTM. Elles sont plus que jamais d'actualité, car elles préfiguraient un projet global, cohérent de centralité commerciale et administrative.

4- Enfin, pour en finir avec  le mauvais choix de l'urbanisation de l'espace, il n'y avait vraiment pas urgence. Le souci d’empêcher des intrusions de gens du voyage, la 'soit-disant' pression préfectorale sur les logements sociaux ne sont que prétextes. En effet, si vous vous étiez inspirés des études dans les tiroirs du CTM, vous auriez  pu choisir d'autres tènements immobiliers et fonciers  situés dans  le cœur de la centralité ( République / Coponat):
- terrain et maison Parisot,
- terrain et maison situés près de la pharmacie ex-Vignon rue de la République,
- terrain situé entre la piscine et les Roses trémières etc...
- à l’entrée Sud de Chassieu, le projet Guillot en cours - plus de 70 logements - qui se conjugue avec l'ensemble du projet de reconstruction qui englobe le bar-tabac jusqu’à l’ancien salon de coiffure ( là aussi possibilité de plus de 70 logements)
- et la Mairie est d’ailleurs propriétaire de deux tènements ( l'actuel local de dépannage informatique, le salon de coiffure..)
Oui, il y avait donc bien d'autres solutions beaucoup plus pertinentes et qui n'impactaient pas un espace naturel ! La ville peut et doit se reconstruire sur le bâti existant et la construction d'immeubles sur le parc Joly ne s'imposait donc pas !

Voilà pourquoi nous nous sommes toujours opposés à ce projet Parc Joly où l'opposition a toujours été tenue à l'écart et jamais  consultée.







 





BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Publier un commentaire