vendredi 15 décembre 2017

INTERVENTION CONSEIL MUNICIPAL 14 DÉCEMBRE : PLU-H


Qu'est-ce que le PLU-H ? 
Pour faire simple c'est l'image à moyen et long terme de l'évolution possible de la commune concernant l'urbanisme et l'habitat. Si nous regardons plus en détail, le devenir d'un quartier, d'une rue. Par exemple le lotissement des Tarentelles, doit il garder son aspect d'origine, la rue de la République être le cœur de ville. Si nous effectuons un zoom, c'est Mesdames et Messieurs du public, de savoir ce qui pourra être construit sur le terrain à coté de chez vous ou à la place de la villa vendue par votre voisin : une maison occupant 20, 30, 40% du terrain, des maisons jumelles, un petit immeuble d'un étage ou un immeuble de trois étages.

Vous comprenez donc l'importance de cette délibération. C'est le PLU-H qui sera la référence, quant à l’obtention d'un permis de construire ou pour toute demande d’occupation et d’utilisation du sol.



Pour élaborer ce PLU-H,  faut il encore se poser les bonnes questions, avoir une réflexion sur ce que souhaitent les Chasselands pour leur commune. Pourquoi est elle attractive, que recherchent les personnes achetant un bien à Chassieu, comment évolue la population Chasselande et par la même ses habitudes de déplacement, de consommation et de logement.

Comment a été construit ce nouveau plan? 
Il a été fait état du peu de contributions lors de la phase de concertation qui a duré 4 ans de 2012 à 2016. 36 contributeurs seulement et encore lors que l'on parcourt les différents écrits, 10% sont relatifs une demande de classement en zone constructible d'un terrain, pour des raisons évidemment financières, ce que nous comprenons, sans lien avec une réflexion sur l'évolution urbaine de la commune. Comment en pourrait-il en être autrement lorsque ni concertation, ni débat, ni comité de pilotage n'ont été prévus pendant cette période. Une seule réunion publique a été organisée par l'ancienne municipalité en juin 2013, depuis rien... Tout s'est passé entre les services de la Métropole, les services techniques de la commune et peut être quelques élus.

Si l'on se penche sur la carte qui découpe la commune en différentes zones définissant les types d'habitats et les densités de constructions, on voit apparaître en filigrane, certaines idées de campagne (Raquin, Fonlupt) mais sans connaître réellement le cahier des charges de ces projets. L'élaboration du PLU-H aurait été l'occasion de débattre de ceux ci.

D'autre part, une emprise a été déterminée le long d'Eurexpo coté Est (ex LY12) sans qu'il soit clairement défini si cette bande est destinée à une voie de tram ou à une route. S'il s'agit du tram, ce que nous souhaitons, nous pouvons remarquer le changement de positionnement de la majorité par rapport à la mise en place de ce moyen de transport lourd, nécessaire à Chassieu mais aussi à Eurexpo et à la zone industrielle. L'opposition de votre liste à l'arrivée du Tram au rond point René Cassin ainsi que celle d'associations conduites par madame Percet et monsieur Poët, lors des élections municipales de 2014, nous ont fait perdre 10 à 20 ans sur la concrétisation de ce projet. Je rappelle pour ceux qui ont la mémoire courte qu'un crédit de 27 M€ avait été affecté à cette réalisation.





Nous dénonçons depuis trois ans ce manque de concertation et de vision à long terme de l'évolution de la commune : les problèmes sont réglés au cas par cas en gardant le nez dans le guidon,. Des méthodes de concertation, déjà mises en application depuis de nombreuses années dans différents pays (ex  Community planning) offrent aux citoyens la possibilité d’être actifs dans l’élaboration d’un projet urbain et leur laisse exprimer leur créativité au contact des professionnels.

Au delà des contraintes définies par le plan local d'urbanisme, il s'agit aussi de savoir comment rester maître de l'évolution de l'habitat sur Chassieu et éviter le bétonnage de notre commune. Nous ne pouvons qu'être frappés de stupeur quand nous voyons la frénésie de constructions et ceci d'une façon anarchique. Il suffit de traverser Chassieu par la route de Genas et de Lyon pour constater ce fait. La municipalité ne maîtrise rien, alors qu'elle dispose de moyens de développer de manière harmonieuse et conforme aux attentes des habitants, l'urbanisme.

Je ne prendrais qu'un exemple mais il en existe de nombreux : celui des constructions le long de la route de Genas .Dans le secteur de l'espace Joly ce ne sont pas moins de 300 appartements qui vont être bâtis, un bétonnage inadmissible qui va dégrader durablement ce quartier, au désespoir des habitants qui avaient choisis un emplacement près du centre ville, verdoyant, et non une barre d'immeubles qu'ils venaient de quitter pour trouver une meilleur qualité de vie. Vous rajoutez encore à cette densification en construisant sur l'espace Joly. Pourquoi ne pas avoir préempté et ainsi maîtriser l'urbanisme de ce secteur par l'intermédiaire d'une convention d'aménagement, convention et appel à projet que vous auriez aussi pu utiliser sur des tènements appartenant à la commune et éviter d'amputer les finances  de 500 000€ en sous-estimant la valeur du terrain. Cette concentration de constructions pose des problèmes d'infrastructures que vous n'avez pas anticipés, et également une augmentation des incivilités .Problème de circulation (400 voitures qui veulent rejoindre  la route de Genas), problème de stationnement... seule solution envisagée : la destruction de l'espace de la chapelle et du boulodrome pour réaliser un parking. Problèmes de garde ou de scolarisation  des enfants.

Vous ne construisez pas une "ville harmonieuse", au contraire vous la dégradez et compromettez ainsi son attractivité. Les promoteurs auront bénéficié de vos largesses en empochant ainsi un maximum de profits mais, ils ne seront pas là pour constater la décote des constructions lors de la revente.

Ce PLUH n'a pas de saveur, si je puis ainsi m'exprimer, il est bien à l'image de votre programme électoral de 2014 en matière de politique d'urbanisme sur le long terme. On reste donc dans des incertitudes autant dire dans un flou artistique.



BULLETIN D’ADHÉSION :
CHASSIEU NATURELLEMENT, 16 boulevard Claude Debussy à Chassieu  - Adhésion : 10 euros
Nom : ………………………………….             Prénom : ……………………………..
Adresse : …………………………………………………………………………………


Courriel : ……………………………………………….  Tél. ………………………….. 
Chassieunaturellement@gmail.com, 16 boulevard Claude Debussy, 69680 Chassieu

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire